• Je courrais a pleine allure,
    ne supportant plus ces enflures.
    Je me rendais a la gare,
    esquivant le retard.
    Arrivé au bord du quai,
    je vis cette femme qui attendait.
    Alors la cloche du départ retentit,
    je m'introduis dans le train incompris.
    Etourdis par les balancements des convois,
    l'illusion de la femme me remit a l'endroit.

    1 commentaire
  • Xylophone de boix,
    tu me montres la seconde voix.

    Tu cours entre les arbres,
    inconscient de ton acte.

    Tu surfes sur les sons creux des os,
    plannant au dessus des morts.

    Tes rythmes imprégant mon esprit,
    se répendront vite en folie.

    Ton roulement infernal ne cessera donc!
    Tu m'accompagnera jusqu'aux catacombes.


    (non terminé)


    votre commentaire


  • Ca c'est la CoWgIrL que j'ai croise sur le net qui est simpa un peu "paranomique" dans son genre..
    Elle habite pres des vaches (ses soeurs) et porte un chapeau d'ou son 2 eme nom.

    Elle sait faire des grimaces! C'est toujours utile pour faire reculer la foule.

    Voila quoi!

    1 commentaire
  • Tu me lances un sourire,
    comme on dégomme un flingue.
    Quand j'essaye de te lire,
    tu me prend pour un dingue.

    Les instants ou je tombe,
    ça te fait paniquer!
    D'autre ou toi et mon ombre,
    vous vous entretuez.

    votre commentaire

  • Vous avez connu des guerres
    Il vous arrive de tomber a terre
    Vous subissez l'expention
    Esclave de la consommation
    Tous vos plaisirs deviennent drogues
    La manipulation vous forge

    Lachez tout en l'air
    Marchez a l'envers
    Arrachez vous de votre nation
    Faites place a vos sensations


    votre commentaire